Actions

Tous les articles (3)
  • Liaison CM2-6ème - Théâtre

    Par HELENE KONKUYT, publié le dimanche 26 juin 2016 20:47 - Mis à jour le dimanche 26 juin 2016 20:47

    Les élèves de la classe des 6ème Vega répètent en ce moment à la salle du Pré fleuri pour présenter leur travail demain soir à leurs parents. Voici l'invitation qu'ils ont rédigée...

    « Bonsoir Mesdames et Messieurs, Prenez place, chers mortels, dans le domaine des dieux !

    Zeus vous souhaite la bienvenue à la pièce de théâtre réalisée par les sixièmes Vega du collège Anne Frank et les élèves de CM2 de l'école Samain. La foudre a frappé ! Et les sixièmes vont vous ouvrir les portes d'une partie de leur chemin parcouru pendant leur année de français.

    Durant cette année qu'avons-nous fait ? Connaissez-vous Ulysse et l'Odyssée ou encore Apollon et Daphné ? Nous avons lu les livres d'Homère et d'Ovide même si ce n'est pas notre genre habituel de lecture ! Le vocabulaire est parfois difficile mais nous avons découvert la mythologie grecque et latine à travers leurs œuvres et nous sommes allés au Louvre-Lens voir des tableaux comme « L'enlèvement d'Europe » et des sculptures comme celle de Narcisse ou Pyrame et Thisbé, inspirés des métamorphoses les plus populaires. « Apollon et Midas » de Noël Hallé nous a inspirés à son tour....

    Alors, si on vous dit qu'on a raconté ces histoires sous forme de pièce de théâtre, ça vous plaira peut-être davantage. Nous les avons adaptées pour la scène mais, comme on est pas des acteurs d'Hollywood, du Globe ou de la Comédie Française, ce n'est pas si facile. Au début on avait des difficultés mais avec le temps, on a persévéré et progressé. Premièrement, il fallait apprendre le texte, mais ce qui nous a causé le plus de problèmes, ce sont les déplacements, l'optimisation de l'espace et le fait de savoir jouer.

    Et voilà, maintenant c'est le grand soir ! En coulisses, nous ressentons le trac, nous avons peur de ne pas parler assez fort mais nous sommes impatients et notre envie de jouer est la plus forte. Nous sommes prêts pour profiter de ce moment avec vous. On va vaincre nos peurs et on va tout donner !

    Juste un petit avertissement...prenez garde à certains personnages comme Apollon qui pourrait, comment dire...rendre vos oreilles un peu bizarres ou les prétendants qui pourraient comploter contre votre trône.

    Maintenant de la part d'Ulysse, de Zeus et de tous les dieux de l'Olympe, nous vous souhaitons un bon spectacle ! »

    D'après les textes de Maël et Lucas

    et les enrichissements de toute la classe.

     

     


     

     

  • Rencontre CM1 - CM2 - 6ème Pumba : restitution des hymnes

    Par admin2 frank, publié le dimanche 24 avril 2016 17:12 - Mis à jour le dimanche 24 avril 2016 17:12

    ce mercredi 20 mai, Nous nous sommes retrouvés au collège avec les CM1 CM2 de l'école Samain et leurs Professeurs afin d'écouter et voir leur création .

    un moment de convivialité qui récompense le travail des élèves et leurs enseignants

    une prochaine rencontre est prévue fin juin....

    merci  à tous!

    MMe Morfoissesmiley

     

     

     

  • Projet Petit prince CM2-6 (Samain-Tigrou)

    Par HELENE KONKUYT, publié le dimanche 24 avril 2016 17:11 - Mis à jour le dimanche 24 avril 2016 17:11

    De l'école au collège, de planète en planète sur les traces du Petit prince...

     

    Élèves de CM2 comme de 6ème ont commencé leur nouvelle année scolaire entre angoisse et impatience : qu'en est-il de cette planète collège ? Comment y travaille-t-on ? Pour apprivoiser peu à peu ce nouvel univers, une classe de CM2 de l'école Samain et la 6ème Tigrou du collège Anne Frank ont mené un travail conjoint autour de la lecture du Petit Prince de Saint-Exupéry.

    Ils ont d'abord découvert l'ouvrage de Saint-Exupéry «  Le petit prince n'est pas que destiné aux enfants » (Zélie). « A la lecture du Petit prince, j'en conclus que tout le monde est différent, chacun est libre de penser ce qu'il veut, chacun a sa vision personnelle des choses. Dans ce livre on comprend qu'il faut prendre son temps pour apprivoiser et mieux connaître les gens. Il faut faire des efforts pour obtenir ce que l'on veut, des fois on cherche toujours ce que l'on a ». (Juliette Mulot)

    « Certains personnages sont amusants, d'autres absurdes. J'ai beaucoup aimé le secret du roman : «  on ne voit bien qu'avec le cœur, l'essentiel est invisible aux yeux ». (Marie) « J'ai retenu que chacun est unique pour quelqu'un J'ai bien aimé le monde imaginaire du petit prince. » (Pierre).

    Ainsi les élèves ont pu explorer et approfondir cet univers, les CM2 sous la forme d'une pièce de théâtre au Sébastopol et les élèves de 6ème, accompagnés de leur professeur de musique et de français, à travers l'adaptation de M. Lévinas à l'Opéra de Lille. Ils ont ainsi découvert deux nouvelles manières d'écrire et d'adapter cette œuvre en fréquentant deux lieux culturels importants de la Métropole. De retour en classe, ils ont écrit des articles dont voici quelques extraits publiés dans le journal du collège : http://kfecaramail.blogspot.fr/2015/02/lincroyable-opera-du-petit-prince.html

    Puis ils se sont glissés dans la peau d'un personnage, l'aiguilleur, le renard, la rose ou le serpent pour s'écrire et se souhaiter une belle année 2015.

    Exemple de cartes des 6ème:

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Exemple de lettres des CM2 :

     

     

     

     

     

     

     

     

       

               

     

     

     

     

            Enfin ils se sont emparés de l’œuvre pour la jouer et la réécrire à leur manière. Ils ont ainsi découvert et pratiqué divers aspects de l'écriture théâtrale (adaptation, mime, cirque, scènes de dispute, de retrouvailles , inventions, parodies ou prolongements de l’œuvre, échos de l'opéra). Les élèves de 6ème ont pu présenter leur travail mardi 16 juin au collège et s'apprêtent à aller voir jouer les CM2 de M. Thomas dans la salle du pré fleuri le lundi 29 juin prochain à 14 heures. Si vous souhaitez vous joindre à eux et découvrir leur travail, veuillez vous rapprocher de la vie scolaire.

     

     

     

     

    Extraits :

    Narratrice-Juliette : Elle se rappela alors qu'elle avait surtout étudié la géographie, l'histoire, le calcul et la grammaire et elle dit au petit bonhomme (avec un peu de mauvaise humeur) qu'elle ne savait pas dessiner. Il lui répondit :  Petit Prince-Sa

    Narratrice-Juliette : Elle se rappela alors qu'elle avait surtout étudié la géographie, l'histoire, le calcul et la grammaire et elle dit au petit bonhomme (avec un peu de mauvaise humeur) qu'elle ne savait pas dessiner. Il lui répondit :

    Petit Prince-Samir : - Ca ne fait rien. Dessine-moi un mouton.

    Aviatrice - Lisa : Comme je n'avais jamais dessiné un mouton je refis, pour lui, l'un des deux seuls dessins dont j'étais capable. Celui du boa fermé.

    Montre à nouveau le dessin du boa fermé n°1  (au public puis à Samir):

    Petit Prince-Samir : Non ! Non je ne veux pas d'un éléphant dans un boa. Un boa c'est très dangereux, et un éléphant c'est très encombrant. Chez moi c'est tout petit. J'ai besoin d'un mouton. Dessine-moi un mouton.

    Aviatrice - Lisa : dessine, montre le dessin n° 3, mouton malade, au public, puis au petit prince

    Petit Prince-Samir (regarde attentivement ) - Non! Celui-là est déjà très malade. Fais-en un autre.

    dessine encore – puis montre le dessin n° 4 : bélier avec cornes

    Petit Prince-Samir : Tu vois bien... ce n'est pas un mouton, c'est un bélier. Il a des cornes...

    (elle refait le dessin. Tourne les pages du livre, montre au public puis au petit prince le dessin n° 5 : le mouton vieux)

    Petit Prince-Samir : Celui-là est trop vieux. Je veux un mouton qui vive longtemps.

    Aviatrice - Lisa : ( énervée, griffonne un dernier dessin, le dessin n°6 de la caisse, le montre au public puis au petit prince) : ça c'est la caisse. Le mouton que tu veux est dedans.

     

    ***

     

    « Hic : Hic est mon nom ! Je suis sa sœur, j'aime le rythme et tout ce qui « couac » !

    Muse : Oui mais arrête de faire tant de fausses notes, quand même ! Tu me casses les oreilles, c'est insupportable à la fin !

    Hic : Mais ce n'est pas moi ! Et arrête de prendre tes grands airs avec ta voix flûtée, on dirait une chanteuse d'opéra !!! C'est toi qui fais des fausses notes !

    PP : Mais que vous arrive-t-il ? Vous ne jouez plus ?

    Hic : Non elle me rabaisse tout le temps d'un ton.

    Muse : Arrête de raconter n'importe quoi et de chanter sur tous les toits tes sornettes ! Nos désaccords ne regardent pas monsieur.

    PP : Oui, je n'entends rien à vos histoires.

    Hic : Espèce de grosse caisse !

    Muse : Eh pianissimo, mademoiselle......

    PP : Oh mais quelle cacophonie !!!! Cette dispute va crescendo ! Je quitte cette scène ! »

     

    ***

     

    PP : Tiens , quelle drôle de planète, toute rectangulaire ? Qui peut bien être cette femme si sévère avec son gros chignon sur la tête et ses lunettes ?

    Décor sur un poème original de Marie Lecouffe (inspiré du Petit prince et de Prévert)

     

     

     

     

     

     

    ***

     

    PP : Je vous ai posé une question, répondez-moi....

    LR : Méchante, méchante, méchante, si vous croyez que c'est facile de vivre toute seule sur une si petite planète avec seulement 4 petites épines et deux roues ! 2 roues et 4 malheureuses petites épines pour se protéger des moutons, des prédateurs, des vents stellaires...C'est pas facile !

    PP : Un mouton, dites-vous ? Vous en avez beaucoup croisés par ici ?

    LR : Oui, ils en passent souvent, ils veulent me manger et je n'ai pas de jambes pour me sauver !

    PP : Ah oui, c'est embêtant ça les moutons...Mais comment fais-tu pour te défendre ?

    LR : Justement, j'ai ce caractère agressif car il me protège des moutons. Les moutons c'est assez idiot, il suffit de leur rouspéter dessus et hop ils partent. D’ailleurs avec tes cheveux blonds, je t'avais pris pour un mouton !

    PP : Mais je ne suis pas un mouton, et j'aurais pu être ton ami...Veux-tu toujours être seule ?

     

    ***

     

    PP : Et surtout, je te présente celle qui illumine cette planète : ma rose

    LR : Oh..C'est lui...le petit prince..depuis le temps que le l'attends, ce n'est pas trop tôt !

    PP : Que je suis heureux de te revoir ! Tu m'as tellement manqué !

    Ils s'embrassent.

     

    Renard : Rrhm.....

    PP : Oh pardon, je te présente mon cher renard qui a été mon compagnon de route. Tu sais, il m'a beaucoup parlé de toi sans te connaître.

    LR : Ah...(au renard) Enchantée...(au petit prince) Moi aussi, tu m'as manqué mon petit prince, j'ai cru que tu ne reviendrai jamais !(elle en rajoute) Sais-tu, mon cher petit prince, que pendant ton absence j'ai du vaincre un terrible danger...

     

    ***

     

    « La parole n'est pas nécessaire pour exprimer ce qu'on a sur le cœur ».Marcel Marceau.

     

    Le petit prince arrive mimant de tenir la caisse puis la dépose au sol avec effort. Se demande ce qu'il y a dedans, aller retour, tourne autour de la caisse. Regarde le public, sourit, content !!!

    Mime petit cœur qui bat...montre du doigt la caisse. Fais mine d'interrogation (mains en l'air).

     

     

     

    ***

     

    Clown :«  La solitude est l'éclipse des liens avec autrui. Certaines chercheurs parlent d'une épipidémie de solitude. Contrairement à la plupart des maladies, cette épipidémie se transmet par l'absence de contact humains. Ils nous arrivent à tous de nous sentir seuls, seuls seuls et angoissés, mais si la situation perdure, elle se transforme en isolement. Isolés, isolés, isolés, nous devenons alors vulnérables d'une foule de manières. Notre santé est atteinte, atteinte, nos choix diminués, l'information dont nous disposons, limitée »

     

    PP : Vous savez, sur ma planète, il y a une rose qui est seule. Bientôt, je viendrai la voir et elle ne sera plus seule.

     

    ***

     

    LP : Mais où sommes-nous ?

    LB : A la bibliothèque voyons ! Ah je le cherche partout et impossible de le retrouver ! Avez-vous vu mon livre ? Sa cote est C. ALI C comme conte car c'est un conte et ALI comme les trois premières lettres d' Alice au pays des merveilles

    PP : Il y a tellement de livres ici, madame, pourquoi ne lisez vous pas les contes de Wilde ?

    LB : Trop triste !

    PP : (Il fouille et prend un livre) Ou celui-ci : Le merveilleux voyage de Niels Holgerson ?

    LB : Trop long.

    PP : Ou l'Odyssée ?

    LB : Trop ancien. Je préfère Alice aux pays des merveilles, c'est beaucoup plus rigolo.

    PP : Tiens il y en a un là qui n'est pas fini...

    LB : Oh celui-là,,,c'est très étrange, C'est un aviateur qui me l'a déposé un jour. Déjà il a abîmé toutes mes étagères avec son avion.Puis il m'a montré des dessins de chapeaux ou de boas ouverts ou fermés. Quel énergumène ! Le genre pas sérieux du tout ! Il m'a parlé d'un petit bonhomme qui voyage de planète en planète. Il aimerait bien le revoir, je crois..Sinon qu'il lise son histoire. Il m'a encore parlé d'un mouton et d'une rose. Bref ! Je n'ai rien compris à son histoire!

    PP : Tiens tiens , c'est amusant, moi aussi je connais un aviateur qui fait des dessins de boas ouvert ou fermé. Il m'a même dessiné un mouton, regardez !

    LB : Un mouton dans un bibliothèque mais vous n'y pensez pas ! Ça mange les livres les moutons !

    PP : ah...

    LB : Sortez d'ici au plus vite ! Les moutons sont interdits ! Et prenez le livre aussi ! Je ne souhaite pas que son auteur revienne ici ! Je lui dirai que j'ai rencontré son bonhomme et que je lui ai donné.

    PP : Ah...merci,,,merci madame,,,oui,,,je crois que je vais le lire un peu...Au revoir,,,,Bonne chance pour retrouver Alice et son chat !

     

    En guise de conclusion : Quelques paroles d'élèves

    « J'ai pu enfin comprendre la rose car en jouant son rôle, on pouvait dire que j'ai mieux appris à la connaître. J'ai aimé les phrases comme « on ne voit bien qu'avec le cœur » et « Alors soyez gentils ! Ne me laissez pas tellement triste : écrivez-moi qu'il est revenu » (Juliette)

    « Ce livre m'a apporté de la sérénité. Ce qui m'a plu c'est le théâtre car j'adore ça et à chaque fois que je fais du théâtre je me sens renaître » (Anatole)

    « J'ai aimé faire la sortie à l'opéra car elle m'a aidé à me faire l'image du livre. La carte m'a permis de me mettre dans la peau d'un personnage » (Sacha)

    « J'ai aimé les lettres avec les CM2 parce que j'ai aimé les échanges de personnages ». (Zélie)

    « J'ai aimé le texte, je voulais savoir si nos cartes allaient plaire au cm2, c'était super ! Mais j'ai bien aimé aussi le théâtre qui nous a aidé à nous défouler sur scène mais aussi à écrire un texte qui nous plaît » (Anonyme)

    « Quand on a lu des parties du Petit Prince, j'ai bien aimé car pour moi , je n'aime pas trop lire mais j'ai trouvé ça rigolo. Le travail en groupe me plaît car toutes nos hypothèses se regroupent et je trouve ça marrant. On se rapproche les uns des autres. Par rapport à la primaire, je ne pensais pas à ça : que c'était plus de travail et que c'était chacun pour soi. Leurs lettres étaient très sympa très belles et très rigolotes ». (Lou)

    « Les activités que j'ai préférées sont le théâtre et l'écriture des lettres, car pour le théâtre il y a avait un échange réel entre les cm2 et nous et pour les cartes j'ai bien aimé le concept d'envoyer des lettres mais d'une autre façon. (Pierre)

    « La préparation avant le théâtre car il y avait du « bon stress ». Il y a des lectures de textes que j'aurais aimé continuer ». ( Anonyme)

    « J'ai découvert que le français c'était pas que de la conjugaison, orthographe et j'ai appris à lire des longs livres » (Anonyme)

    « A oser parler sur scène et présenter un spectacle » (Julie)

    « A m’intéresser au petit prince car pour moi c'était que pour les enfants. Appris à faire du théâtre en me libérant de ma timidité ». (Zélie)

    « J'ai appris à avoir confiance en moi et envers les autres (« on ne voit bien qu'avec le cœur, mais l'essentiel ne se voit pas avec les yeux ») ». (Anonyme)

    « A mieux découvrir le théâtre, à travailler en groupe, à être soudé. Travailler en groupe : on est moins stressé, on a plus d'idées, on se pose plus de questions, on partage et compare nos idées ». (Youssef)

    «  J'ai appris à écrire une scène de théâtre, même des poèmes. J'ai aussi découvert ce qu'est vraiment le théâtre, à parler plus fort, à mieux rédiger, à m'exprimer. D'habitude, le théâtre, je dis non. Je suis timide et j'ai peur des moqueries. Mais rien que le fait d'avoir répété encore et encore mon texte, j'ai adoré. Je n'étais pas très pour au début du théâtre mais en fin de compte, c'était génial ! Pour la carte j'étais déjà à fond dedans mais je l'ai été encore plus quand on a pu l'illustrer. » (Marie)

    « J'ai découvert que, contrairement à certains personnages du livre, les adultes ont aussi de l'imagination » (Sacha)

    « Aider le personnage de chaque personne et travailler en groupe, je croyais que ça allait être plus strict alors que cette année était joyeuse » . (Anonyme)

    «  J'ai fait attention quand j'ai écrit mon texte,ça ma inspiré beaucoup, ça m'a aidée pour écrire des rédactions » (Lucie)

    «Comme on a fait : travailler tout en s'amusant. Avoir une approche différente du cours qu'on a transformé en théâtre, d'aller à l'opéra, voir différentes façons d'écrire un ouvrage. Je ne pensais pas travailler comme ça. J'ai beaucoup aimé et retravailler les genres d’écriture et faire ça dans différentes matières. Ça m'a aidé à faire moins de fautes d'orthographe, à écrire des textes, qu'ils soient compréhensibles et pas ennuyeux » (Lisa).

    « Comme une sensation de liberté dans l'écriture du théâtre car on pouvait faire des mises en scènes et courir si on avait besoin. On était dans un contexte agréable. Continuer à faire des choses originales ». (Niels)

    « Ça aurait été bien qu’il y ait plus de temps pour que notre spectacle soit mieux, qu'il y ait des sorties comme avec l'Opéra, aller là-bas ensemble et faire un jeu sur le petit prince. Quand on joue qu'il n'y ait pas que les CM2 mais aussi les parents et les amis » (A)

    « Je pense qu'ils peuvent avoir encore plus envie de venir au collège mais on aurait pu faire des rencontres plus souvent » (Pierre).

     

Trier par
Catégories
Aucune catégorie définie
Auteurs